Les saveurs du sel

LES SECRETS D'UN ASSAISONNEMENT RÉUSSI

« Le sel est un aliment qui rend agréable une nourriture qui, sans lui, ne serait que nécessaire »
Plutarque, Propos de table.
Rien n’a de goût sans sel. Présent dans la « soupe originelle » où les physiciens voient la naissance du monde, le sel est de toutes les rencontres culinaires.
Le chlorure de sodium est souvent considéré comme un exhausteur de goût. Il aiguise ainsi le plaisir de manger. Et c’est parce qu’il est indispensable à l’organisme que l’appétence pour le sel en assaisonnement est un des premiers réflexes de la vie. Iodé, il contribue au bon fonctionnement du système nerveux.
L’ingrédient chouchou qui change tout.
Depuis l’aube de la civilisation, le sel est un ingrédient alimentaire de choix. Imbattable pour rehausser la saveur des aliments, c’est un allié précieux pour relever, révéler, assaisonner tous les mets. Du chef « toqué » à la maîtresse de maison, chacun a ses trucs, ses astuces et ses petits grains magiques pour que cuisine rime avec réussite, mais aussi avec sa santé : notre gamme Cérébos Equilibre veille au grain !
A chaque sel, sa vertu.

QUEL SEL CHOISIR POUR LA CUISINE ?

Gros, fin, blanc, aromatisé, de terroir... Quel sel choisir ? Tous… Parce que tout ne se sale pas de la même façon, il est indispensable d’utiliser plusieurs types de sel selon les plats à réaliser et le moment choisi pour saler. Une collection complète à avoir sous la main pour réussir l'assaisonnement de toutes ses expériences culinaires ! Découvrez également nos plus célèbres recettes et apprenez à cuisiner avec le sel comme personne !
SEL FIN, L’ALLIÉ DU QUOTIDIEN
Par sa finesse, il se diffuse uniformément dans les aliments. En cuisine, il assaisonne les préparations culinaires en cours ou en fin de cuisson. Incontournable sur la table, il permet à chacun un dosage adapté à son goût.
GROS SEL, LE ROI DES CUISSONS
Croquant, très pur, il trouve généralement sa place en cuisine et s’utilise plutôt pour les cuissons à l’eau. Travaillé en croûte de sel, c’est le magicien du moelleux et des saveurs.
LA FLEUR DE SEL
La fine fleur de l’or blanc
Blancheur éclatante, croustillant délicat… ces petits cristaux saupoudrés en touche finale révèlent la fraîcheur des aliments et subliment les saveurs.
LE SEL FIN AROMATISE  
Il apporte « peps » et malice aux petits plats. Le parfum dans l’assiette avec une aide culinaire toute prête, savamment dosée. Découvrez tous les arômes de notre sel saveur, une véritable invitation au voyage !


COMMENT ASSAISONNER LES DIFFÉRENTS ALIMENTS ? NOS SECRETS DE CUISINE

Si vous êtes amateur de bonne cuisine, vous savez sans doute déjà que le sel ne s’utilise pas de la même façon aux fourneaux selon que l’on prépare une viande ou des légumes, des pâtes ou du poisson. Mais êtes-vous pour autant sûr de savoir comment assaisonner vos plats fétiches ? De connaître le moment de la cuisson auquel vous devez verser le fameux or blanc pour révéler au mieux toutes les saveurs de votre préparation ? Voici quelques secrets de cuisine à retenir pour réussir l’assaisonnement de tous vos plats et tirer le meilleur de ce révélateur de goût qu’est le sel.


LÉGUMES, RIZ, PÂTES : L'ASSAISONNEMENT SE FAIT EN DÉBUT DE CUISSON

Pour la plupart des aliments destinés à cuire dans l’eau, c’est-à-dire majoritairement les légumes, pâtes, riz ou autres céréales type semoule ou boulgour, l’assaisonnement en sel doit être fait au moment où l’eau arrive à ébullition, avant d’y plonger les aliments à cuire. Quel sel choisir pour saler une eau de cuisson ? Pour cet usage, vous pouvez employer indifféremment du gros sel, du sel fin, ou du sel aromatisé : dans l’eau bouillante, les cristaux n’auront aucun mal à se dissoudre et vos aliments absorberont l’eau, le sel et ses saveurs pendant la durée de leur cuisson.

Une exception est à retenir à cette règle d’assaisonnement de l’eau de cuisson : les légumineuses, de type lentilles, pois chiches ou pois cassés, dont la peau a tendance à durcir au contact du sel. Débutez la cuisson à l’eau non salée, puis ajoutez votre sel lorsque les légumineuses sont al dente, soit généralement 5 à 10 minutes avant la fin de cuisson, pour leur laisser le temps de s’imprégner d’un bon goût de sel.


LA VIANDE ET LES POISSONS : LE RÈGNE DU CAS PAR CAS

Savoir comment assaisonner les viandes et poissons relève d’une science délicate… mais aussi des goûts et préférences de chacun. Pour les viandes en outre, il faut comprendre que l’impact de l’assaisonnement sur la cuisson dépend fortement du mode de préparation et de cuisson envisagé. Voici quelques repères utiles :

• pour les grillades et les “cuissons minute” : il est généralement déconseillé de saler la viande avant sa cuisson, car le sel a tendance à drainer l’eau et à assécher la chair. On préfèrera donc verser un peu de sel en fin de cuisson, juste avant de servir ; certains fins gourmets apprécient particulièrement la fleur de sel et son croquant sous la dent !

• Si vous faites mariner une viande ou un poisson en revanche, saler votre marinade est plutôt une bonne idée : le sel aura le temps de pénétrer à cœur, ce qui permettra d’une part de doper les arômes, et d’autre part de gélifier la chair, ce qui vous assurera que la chair reste tendre après la cuisson.

• Enfin, si vous préparez une viande ou un poisson en sauce, salez la sauce dès que vous introduisez les liquides.

Découvrez également notre gamme de bicarbonate de sodium, et apprenez-en davantage sur ses 1001 vertus en cuisine et dans la maison.