Depuis maintenant plus d’un siècle, Cérébos a glané au fil des ans les trucs et astuces de plusieurs générations de cuisinières, les fameuses « recettes de grands-mères ».

Des grains de sel bien placés

A CHAQUE SEL SA FONCTION

  • Le sel fin se diffuse dans les aliments en profondeur. Il s’utilise pendant la préparation des plats et à table, pour réajuster selon le goût de chacun.
  • Le gros sel se répartit sur toute la surface des aliments. Il s’utilise en fin de cuisson ou au moment de servir pour apporter une touche salée, croquante. Il est aussi nécessaire pour saler l’eau de cuisson des légumes et bien sûr pour l’incontournable croûte de sel.

Gros ou fin, toutes les techniques et les alliances sont possibles : croûtes de sel, marinades, courts-bouillons, desserts et même fruits.

CONSEILS POUR SALER AU GRAIN PRÈS

  • Les viandes doivent être salées en cours de cuisson, lorsque leur surface est légèrement cuite : ainsi elles garderont leur jus et tout leur moelleux.
  • Les poissons, posés côté peau sur un lit de gros sel pendant 20 minutes avant cuisson, perdent leur excès d’eau et leurs toxines : moelleux garanti à la sortie du four !
  • Les légumes frais cuits à l’eau salée sont salés à cœur et conservent mieux leurs sels minéraux, tout en gardant leur belle couleur.
  • Les légumes secs restent tendres s’ils sont salés en deuxième partie de cuisson, lorsqu’ils sont déjà réhydratés et amollis.
  • Les pâtes aiment les bons dosages : 5 pincées de sel ou 5 g pour un litre d’eau.
  • Le bouillon sera plus savoureux s’il est salé tout de suite après y avoir plongé la viande et les légumes.
  • La vinaigrette se prépare en mélangeant d’abord le sel avec le vinaigre, pour mieux le dissoudre. Ensuite seulement, on ajoute l’huile.

FAIRE BON MÉNAGE AVEC SA SALIÈRE

  • Saler avec modération au moment de la préparation des plats.
  • Rectifier l’assaisonnement en fin de cuisson pour éviter les excès et relever raisonnablement les plats à table toujours après les avoirs goûtés.
  • Laisser à chaque convive le soin de saler à son goût.

LE SAVIEZ-VOUS ?

  • Pas de calories dans le sel ! Contrairement aux idées reçues, le sel n’a aucune valeur calorique. Pour garder la ligne, il vous suffit de consommer avec discernement les aliments auxquels il est associé, telle les chips, cacahuètes, charcuterie…

LE SEL POUR LE MEILLEUR DU GOÛT

L’allié des desserts

Le sel révèle la saveur sucrée et donne du pointu aux saveurs douces : aucun gâteau ne peut s’en passer, surtout ceux au chocolat !

Des fraises pas assez mûres ? Un melon trop fade ? Quelques grains de sel et ils gagneront en saveur !

Concombres, courgettes, aubergines plus digestes. Il suffit de parsemer du gros sel sur les légumes coupés en tranches, d’attendre qu’ils dégorgent leur eau et de bien essorer avant de les utiliser. Un vrai concentré de saveur et de légèreté.

Pour un café fort en goût

Pour développer l’arôme du café, il suffit d’ajouter quelques grains de sel au café moulu avant de le passer.