Pureté et saveur… le sel Cérébos

ENTRE TERRE ET MER, L’ORIGINE DU SEL

Le sel… minéral comestible, toujours d’origine marine, qu’il soit enfoui au cœur de la terre ou récolté sur les océans. De ressource inépuisable, cet aliment naturel, universel est essentiel à la vie et au bon fonctionnement du corps. Sa consommation aurait commencé plus de 6000 ans avant J.-C.

LE SEL DE TERRE

Sa pureté peut atteindre 98,5%. Représentant les 2/3 de la production mondiale actuelle, il remonte à la période du Trias (entre 245 et 200 millions d’années avant J.C). Lorsque les océans se sont évaporés, ils ont déposé des couches de sel de plusieurs mètres d’épaisseur, préservées au cour de la terre.

Suivant son extraction, on distingue 2 types de sel de terre :

  • LE SEL GEMME : est extrait des mines de sel à l’état de roche.
  • LE SEL IGNIGÈNE : les gisements de sel gemme sont dissous par injection d’eau douce. Cette saumure (eau saturée en sel) est remontée à la surface par pompage et évaporée en salines. Le sel fin obtenu est ensuite essoré et séché (suivant les utilisations, le degré d’humidité varie). Compacté, il se transforme en gros sel.

LE SEL DE MER

Il est obtenu par évaporation de l’eau sous l’effet du soleil et du vent, dans les marais salants. Pompée à la mer, l’eau circule en traversant successivement des bassins aménagés. Elle parcourt un long chemin avant d’arriver sous forme de saumure saturée aux tables salantes sur lesquelles le sel cristallise et se dépose. La fleur de sel, quant à elle, est récoltée à fleur d’eau, artisanalement.